CE QU'IL FAUT SAVOIR

Un doute, une question, vous êtes au bon endroit.

'' La foire aux questions ''

FAQ

Les effets de l’énergie solaire photovoltaïque sur les principaux facteurs environnementaux sont les suivants :Climat : la génération d’énergie solaire électrique directement à partir de la lumière solaire ne requiert aucun type de combustion, et donc aucune émissions de gaz à effet de serre.

Géologie : Les cellules photovoltaïques sont fabriquées avec du silicium, élément obtenu du sable, très abondant dans la nature et dont on ne requiert pas de quantités significatives. Par conséquent, les modifications topographiques ou structurelles de terrain et les impacts sur l’environnement engendrés par la fabrication de panneaux solaires photovoltaïques sont nulles.

Sol : Ne produisant ni polluants, ni déchets, ni mouvements de terre, l’incidence sur les caractéristiques physico-chimiques du sol ou son facteur d’érosion est nulle.

Eaux superficielles et souterraines : Aucune modification des nappes phréatiques ou des eaux superficielles. Pas de consommation, ni de pollution par des résidus ou des déchets.

Flore et faune : la répercussion sur la végétation est nulle, et, en éliminant la pose de poteaux électriques, on évite les possibles effets nuisibles pour les oiseaux.

Paysage : les panneaux solaires photovoltaïques peuvent s’intégrer de différentes façons dans le ‘paysage’ destiné à les recevoir. Il est possible d’harmoniser leur intégration dans différents types de structures afin de diminuer l’impact visuel de leur présence. De plus, s’agissant de systèmes solaires autonomes, le paysage n’est pas altéré par l’installation de postes et de lignes électriques.

Bruits : le système de panneaux solaires photovoltaïque est absolument silencieux, ce qui représente un avantage clair face aux groupes électrogènes classiques dans les logements isolés.

Enfin, l’énergie solaire photovoltaïque représente aujourd’hui la meilleure solution pour les lieux que l’on souhaite approvisionner en énergie solaire électrique tout en préservant les conditions environnementales ; c’est le cas par exemple des espaces naturels protégés.

5 éléments sont déterminants pour le photovoltaïque: l’orientation de votre toit, sa pente, votre localisation, la complexité de mise en œuvre, la nature du toit. L’idéal est que votre toit soit orienté plein sud avec une pente de 30 ° pour obtenir une meilleure rentabilité. Un décalage vers le Sud-Est/Sud-Ouest, ou une inclinaison entre 25° et 60°, ne diminue que légèrement le rendement énergétique de la lumière, mais il faudra aussi prendre en considération les ombrages : arbres, bâtiments adjacents qui projettent une ombre et qui peut donc pénaliser le rendement.

Une installation de panneaux solaires photovoltaïques de cette puissance (3 kwc) coûte en moyenne entre 10 000 et 12 000 € TTC (avec raccordement à EDF inclu, au 1/01/16), solution clé en main. A noter qu’il n’existe plus de crédit d’impôt en 2016.(seul l’aérovoltaïque ou solution mixte photovoltaïque + eau chaude sanitaire ou + chauffage bénéficie du crédit d’impôt 2016 de 30 % mais limité à un plafond de 4 000 €).

Non. Si vous souhaitez installer des panneaux solaires photovoltaïques sur votre toit, seule une déclaration préalable auprès de votre mairie est requise (hors cas de constructions neuves).

  • 1000 Wc = 1 kWc > Puissance Crête de la centrale photovoltaïque
  • 1000 W = 1 kW > Puissance électrique de production
  • 1000 Wh = 1 kWh > Energie solaire électrique
  • 1 Wh = 1 W x 1 heure > Energie = Puissance x Temps
  • La puissance d’une centrale photovoltaïque est données par la puissance crête (kWc)

Le watt-crête est une unité représentant la puissance électrique maximale délivrée par une installation électrique solaire pour un ensoleillement standard de 1000W/m² à 25°C.
Elle est généralement exprimée par la dénomination Wc ou Wp (de l’anglais Watt-peak).

Pour donner un ordre d’idée, 1kWc représente la puissance de 10m² de modules solaires avec une technologie courante, soit une énergie de 900 kWh à Strasbourg ou à Metz et de 1200 kWh à Nice par an.
Si la température est supérieure à 25°C, il faut compter une perte de rendement de 0,4% par degré.

C’est un élément chimique naturel, le plus abondant sur notre planète après l’oxygène. Le sable, le verre sont faits de silicium. Sa disponibilité ne pose aucun problème. Ce qui est difficile et coûteux, c’est d’obtenir des cristaux de silicium de très grande pureté, les seuls utilisables pour fabriquer des cellules photovoltaïques.

Les panneaux solaires photovoltaïques sont installés directement sur la charpente, en lieu et place de la couverture (tuile, ardoise,) avec une technologie vous garantissant une étanchéité parfaite de votre toiture. Cette solution favorise l’esthétique des bâtiments et vous permet de bénéficier du taux de rachat de l’électricité solaire au tarif le plus attractif : 0,2539 euro / kWh. (tarif valable du 1 octobre 2015 au 31 décembre 2015 )Si l’intégration au bâti soit encouragée par l’état, elle n’est pas obligatoire lorsque vous réalisez une installation photovoltaïque pour l’auto-consommation (sans récente de l’électricité que vous produisez à EDF)

Le poids des panneaux solaires photovoltaïques installés varie entre 15 et 20 kg suivant la puissance unitaire du module, soit 10 à 15 kg par m² de photopiles (hors dispositif de fixation). Cela diffère peu du poids des tuiles classiques, ce qui ne représente donc aucun risque pour la structure d’un toit.

A voir avec les architectes des bâtiments de France (ABF) et les responsables de parcs régionaux ou nationaux, afin de trouver une solution.
Certains fournisseurs offre une qualité d’intégration visuelle exceptionnelle (cadre des panneaux solaires photovoltaïques de couleur bronze pour s’adapter aux tuiles qui devrait plaire aux ABF grâce à leur discrétion).

En connaissant les paramètres puissance crête, pente et orientation de la toiture, situation géographique, onduleur utilisé, un logiciel spécialisé permet de simuler la production d’énergie solaire photovoltaïque par an. Quelques installateurs proposent depuis janvier 2016 une opération spéciale pour les particuliers avec plus de rendement.

La chaleur étant nuisible à l’onduleur, il faut autant que possible le placer dans un endroit frais (cave, garage, combles…), mais de plus en plus sont en vente des micro onduleurs ou optimiseurs….

Il n’est pas nécessaire de nettoyer les panneaux solaires photovoltaïques, la pluie et la pente du toit se chargent de l’entretien, de plus les panneaux solaires photovoltaïques sont extrêmement fiables : aucune pièce mécanique n’est en mouvement, les matériaux employés (verre, aluminium) résistent aux pires conditions climatiques (notamment à la grêle). La durée de vie d’un capteur photovoltaïque est ainsi de plusieurs dizaines d’années. Une simple vérification régulière des indications fournies par l’onduleur permet de s’assurer du bon fonctionnement de l’installation si celle-ci n’est pas télé-surveillée.

Les parafoudres et les systèmes de sécurité de l’onduleur (dispositifs intégrés contre les surtensions) protègent votre installation de panneaux solaires photovoltaïques.
Il faut savoir qu’une installation solaire n’augmente pas la probabilité qu’un coup de foudre s’abatte sur votre maison.

Des verres spéciaux et des tests sont réalisés lors de la fabrication des panneaux solaires photovoltaïques, de plus ces panneaux solaires photovoltaïques doivent répondre à certaines normes. Autant dire que la probabilité de destruction des panneaux solaires photovoltaïques par la grêle est quasiment nulle.

Dans le cadre de l’assurance immobilière, les dommages causés par les éléments naturels sont en général assurés (tempête, grêle…). Cependant, consultez votre assureur pour vérifier toutes les garanties, et voir éventuellement les modalités d’une assurance tous risques.
Il est obligatoire de souscrire une assurance responsabilité civile pour les dommages que pourraient causer les panneaux solaires photovoltaïques à un tiers.Il est également recommandé d’inclure son installation de panneaux solaires photovoltaïques dans son contrat d’assurance habitation. Dans les deux cas, le surcoût est très faible.

Le temps de retour sur investissement pour une installation de panneaux solaires photovoltaïques en 2016 est entre 8 ans et 12 ans en fonction de la puissance installée, de la gamme choisie et de la région.(bien entendu cela dépend en majeure partie du prix total de votre installation photovoltaique)
Il est même possible d’atteindre des temps de retour bien inférieur, mais avec cependant du matériel présentant moins de garanties.

Un système de contrôle, en option, géré par un logiciel informatique, permet de contrôler le bon fonctionnement de chaque branche* des panneaux solaires photovoltaïques. L’intervention par un électricien qualifié est ainsi facilitée. Si la cellule photovoltaïque est défectueuse, son remplacement sera effectué par l’étancheur. Une assistance pourra être demandée au Pôle Technico-commercial.* une branche représente un nombre de cellules photovoltaïques raccordées en série.

Non, les panneaux solaires photovoltaïques ne peuvent pas fonctionner la nuit (pas de lumière = pas d’électricité solaire produite)

De la signature du devis au raccordement à EDF, il faudra compter environ 5 mois pour l’installation de panneaux solaires photovoltaïques, certaines mesures vont être mise en place pour raccourcir ces délais. Attention, après votre raccordement au réseau public il faut faire la demande de contrat d’achat que les services d’EDF (AOA, Administration de l’Obligation d’Achat) ont 6 mois pour établir.Le montage de votre installation (3 kwc) peut être réalisé en 3 jours.

Il faut compter de 2 à 5 jours, mais cela est dépendant de la complexité de l’installation des panneaux solaires photovoltaïques et du nombre de monteurs qui travaillent sur le chantier.Etape 1: Retrait de la couverture sur l’espace nécessaire
Etape 2: Fixation des structures d’étanchéité sur la charpente.
Etape 3: Mise en place des abergements servant de jonction et d’étanchéité.
Etape 4: Fixation des panneaux solaires photovoltaïques
Etape 5: Raccordement des capteurs à l’onduleur.
Etape 6: Installation de l’onduleur et du coffret de protection.

Le premier versement s’effectue un an après la mise en place du raccordement. Vous émettez une facture à EDF chaque année à la date anniversaire du contrat, le versement est ensuite effectué sous trois semaines.

A partir de 2009, pour les installations de panneaux solaires photovoltaïques de puissance inférieure ou égale à 3Kwc, les revenus de la vente sont dé-fiscalisés. Pour les installations de panneaux solaires photovoltaïques supérieures à 3 Kwc, les revenus de la vente sont à déclarer en tant que revenus industriels et commerciaux non professionnels. C’est le total vendu qui doit être déclaré et un abattement de droit commun de 71% est appliqué.
« Art. 35 ter. – Les personnes physiques qui vendent de l’électricité produite à partir d’installations de panneaux solaires photovoltaïques d’une puissance n’excédant pas 3 kilowatts crête, qui utilisent l’énergie radiative du soleil, sont raccordées au réseau public en deux points au plus et ne sont pas affectées à l’exercice d’une activité professionnelle sont exonérées de l’impôt sur le revenu sur le produit de ces ventes. »
De plus, sont exonérées de la taxe foncière sur les propriétés bâties, les immobilisations destinées à la production d’électricité solaire d’origine photovoltaïque.

Des capteurs solaires disposés en toiture ou au sol réchauffent un liquide (eau ou fluide caloporteur) qui circule dans des tubes. Ce fluide va alors permettre de chauffer l’eau chaude sanitaire, l’eau du circuit de chauffage et/ou de la piscine.

  • Le chauffage solaire diminue vos émissions de CO2, n’entraîne ni émission polluante, ni production de déchets dangereux.
  • Le chauffage solaire permet de fournir de 30 à 50 % des besoins en chauffage et de 40 à 70 % d’eau chaude sanitaire de la maison suivant les régions.
  • Le chauffage solaire répond aux exigences de qualité qui en font un matériel fiable et durable, facile à installer, il nécessite peu d’entretien.
  • Des économies d’énergie considérables sur votre facture (On estime qu’un chauffe eau solaire typique réduit vos coûts en énergie de 40 à 50%).
  • Le solaire donne droit à un crédit d’impôt 2016 de 30 % et la possibilité de bénéficier d’ une TVA réduite + prime economie energie 2016.
  • Vous pouvez bénéficier d’une aide financière de l’ADEME (agence de l’environnement et de la maitrise de l’énergie), de l ‘ANAH (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat) et des collectivités territoriales si un professionnel signataire de la charte QualiSol effectue les travaux, vous avez également la possibilité d’obtenir un prêt à taux 0 % : l’éco-prêt à taux zéro.

Le chauffage solaire thermique : Consiste à capter la chaleur produite par le soleil afin de la stocker et de la réutiliser pour des besoins de chauffage, d’eau chaude sanitaire.Le chauffage solaire photovoltaique : permet de convertir le rayonnement du soleil en énergie éléctrique que l’on peut soit stocker dans les batteries, soit le revendre au réseau EDF .

SSC signifie Système Solaire Combiné: c’est un système qui permet de produire à la fois son eau chaude et de participer au chauffage de la maison.
Son principe de fonctionnement est le suivant : le fluide caloporteur qui arrive du capteur réchauffe un ballon mixte qui comprend à la fois un stockage d’eau chaude sanitaire et un stockage d’un volume d’eau tampon pour le chauffage.

PSD signifie Plancher Solaire Direct

CESI signifie Chauffe Eau Solaire Individuel

L’intégration des capteurs thermiques n’est qu’une question esthétique, elle ne change en rien le rendement de l’installation du chauffage solaire. Dans les zones classées dépendantes des architectes des bâtiments de France, vous aurez à coup sûr l’obligation d’intégrer les capteurs, qu’ils soient thermiques ou photovoltaïques.

Ce n’est pas possible car le ballon de stockage solaire à besoin d’un échangeur, cependant le cumulus électrique peut servir de chauffage d’appoint et dans certaines cas il peut être brancher en série avec le ballon solaire.

Il faut installer un ballon solaire adapté au raccordement ultérieur des capteurs. Ce ballon dispose d’une entrée spécifique pour le solaire et une autre pour l’appoint, que ce soit une résistance électrique ou un échangeur raccordé à votre chaudière (en partie haute). Facile à installer, ce ballon vous permettra d’attendre quelque temps l’installation des capteurs, sans être privés d’eau chaude.

Il faut déposer une demande de travaux auprès de votre mairie. Si la réponse ne vous parvient pas dans les 30 jours, l’autorisation est acquise

Il est possible de réchauffer une piscine avec des capteurs solaires.
Le solaire permet de gagner en temps de baignade environ 2 mois (un mois avant et un mois après la saison)
Cependant, il est très fortement recommandé de prévoir en plus du solaire une bâche qui permet d’éviter les pertes thermiques du bassin.

Oui, les installations de chauffage solaire sont mises en œuvre par des professionnels (agrément Qualisol requis) formés spécifiquement.
Une installation de chauffage solaire a une durée de vie supérieure à 20 ans.

  • Pose à plat : au sol, dans le jardin ou sur terrasse.
  • Pose en surimposition toiture : les panneaux solaires sont fixés au-dessus de la toiture existante.
  • Pose en intégration à la toiture : les panneaux solaires sont fixés directement sur la charpente, en lieu et place de la couverture initiale (tuiles, ardoises…). Ce type d’installation est plus onéreux que les deux premières.

L’installation d’un chauffage solaire nécessite peu de maintenance. Celle-ci consiste principalement à contrôler tous les deux ans l’installation et à remplacer le liquide caloporteur si besoin.
Vous pouvez solliciter votre installateur pour qu’il en assure la maintenance.

Les panneaux solaires s’auto-nettoient avec la pluie et résistent aux intempéries.

Les capteurs solaires supportent la neige qui a tendance à glisser sur la glace.

Oui, un chauffe-eau solaire constitue un investissement rentable pour plusieurs raisons :

  • La durée de vie d’une installation solaire dépasse généralement celle d’un système traditionnel.
  • La chaleur produite par les capteurs solaires est gratuite (soleil).
  • La présence de capteurs solaires augmente la valeur du patrimoine immobilier.
  • Une partie de l’investissement est remboursée par l’État ( 30 % crédit d’impôt en 2016.
  • L’installation d’un chauffe-eau solaire est un investissement pour l’avenir de notre planète et de nos enfants.

Pour une installation combinée eau chaude et chauffage, le coût d’installation du chauffage solaire est très variable. Il dépend notamment de la surface de l’habitat, de l’exposition des panneaux solaires, du système de pose des panneaux solaires (posés ou intégrés à la toiture), et de la zone géographique. Demandez des devis à un professionnel le plus proche de chez vous.
Il faut compter au minimum plus de 160 € par m² à chauffer (pose et matériel compris).

Les aides pour installer un chauffage solaire

  • Crédit d’impôt 2016 de 30 %
  • Taux de TVA réduit à 5,5 %
  • Aide de l’ADEME (agence de l’environnement et de la maitrise de l’énergie)
  • Aide de l’ANAH (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat)
  • Aides locales et régionales
  • Possibilité de bénéficier de l’éco-prêt à taux 0 %
  • prime énergie et son bonus 2016

Le chauffage thermodynamique aspire les calories de l’air extérieur pour fonctionner.
Ce système réversible vous permet de profiter de votre logement à une température ambiante et homogène toute l’année sans avoir à multiplier les appareils de régulation de température tel que le chauffage électrique l’hiver et le ventilateur ou la climatisation l’été. En effet, le chauffage thermodynamique, grâce à sa réversibilité et sa facilité d’utilisation avec l’aide d’une simple télécommande, diffuse aussi bien de la chaleur que de la fraîcheur selon vos besoins et vos envies.
Le chauffage thermodynamique vous donne accès à des options supplémentaires comme la dés-humidification et la purification de l’air de la pollution et des bactéries. Le chauffage thermodynamique utilise différentes énergies renouvelables tel que l’air, le soleil et la terre et fonctionne grâce à une pompe à chaleur.

Il existe trois types de pompes à chaleur : la pompe qui puise la chaleur dans le sol (géothermie), dans l’air (aérothermique) ou dans l’eau (aquathermique).
la pompe à chaleur qui fait fonctionner le chauffage thermodynamique, est composé de quatre organes : l’évaporateur, le compresseur, le condenseur et le détendeur. Le fluide frigorigène qui traverse ces quatre éléments permet d’absorber de la chaleur d’une source extérieure (sol ou air) en se vaporisant dans le vaporisateur, puis de restituer de la chaleur aspirée en se condensant dans le condenseur. En effet, le condenseur est la partie chaude de ce circuit frigorifique qui cède les calories dans les pièces de l’habitation à réchauffer.

  •  Le chauffage thermodynamique utilise différentes énergies renouvelables tel que l’air, le soleil et la terre.
  • Cet appareil qui utilise une pompe à chaleur puise l’énergie dans ces milieux environnants inépuisable et gratuit.
  • Le chauffage thermodynamique respecte donc l’environnement et vous permet, à votre échelle, de participer au développement durable.

  • Le chauffage thermodynamique vous fait réaliser près de 70% d’économie tout au long de l’année puisque ce dispositif fonctionne grâce à l’air ambiant.
  • Il permet d’économiser de l’énergie de manière générale mais également d’économiser par rapport à vos consommations passées.
  • Son coût d’achat est rapidement amorti grâce à la baisse considérable de vos factures de consommation énergétique, de près de 70%, en électricité, en gaz ou en fioul.
  • Le chauffage thermodynamique a une durée de vie d’environ 20 ans.
  • Ce sytème de chauffage confère une importante plus-value à votre habitation si vous décidez de louer ou de vendre celle-ci.
  • Si vous souhaitez investir dans un chauffage thermodynamique, sachez que vous pouvez tout à fait avoir droit à des aides financières sous certaines conditions: le taux réduit TVA à 5,5 %, le crédit d’impôt 2016 à 30 %., la prime enrgie 2016….
  • Le chauffage thermodynamique réchauffe votre habitation l’hiver mais rafraîchit également l’atmosphère l’été.
  • Pour fonctionner, le chauffage thermodynamique aspire les calories de l’air extérieur.
  • Vous pouvez alors profiter de votre logement à une température ambiante et homogène toute l’année sans avoir à multiplier les appareils de régulation de température.
  • Le chauffage thermodynamique est facile d’utilisation grâce à une simple télécommande; il dispose aussi d’un programmateur qui facilitera votre quotidien.
  • Le chauffage thermodynamique dispose d’un système de dés-humidification et de purification de l’air de la pollution et des bactéries, ce qui rend l’atmosphère de votre logement sain et propre.
  • Enfin, ce système qui se sert d’une pompe à chaleur pour fonctionner s’adapte à tout type de construction, que ce soit une habitation neuve ou en rénovation.

L’installation d’un chauffage thermodynamique, son coût d’achat est rapidement amortie grâce à la baisse considérable de vos factures de consommation énergétique, de près de 70%.

En fonction de vos besoins, il est tout à possible de régler telle ou telle température à tel ou tel moment de la journée, ce qui est d’autant plus économique dans la mesure où vous n’êtes pas obligé de laisser tourner le système toute la journée pour avoir telle température quand vous rentrez du travail.

De plus, ce dispositif de chauffage thermodynamique, ou de climatisation réversible, fonctionnant avec l’aide d’une pompe à chaleur, a une durée de vie d’environ 20 ans, ce qui est d’autant plus rentable comme investissement puisqu’il devrait demeurer fonctionnel pendant près de deux décennies.

Oui, sous certaines conditions, il est possible que vous puissiez bénéficier d’aides financières:

  • Le taux réduit de la TVA à 5,5 %
  • 30 % de crédit d’impôt en 2016
  • prime Economie energie 2016
  • aides de l’anah
  • aides locales